Retour à l'Accueil Virginie Recolin-Ghanem Compagnie Al Masîra Ensemble A Cordes & A Coeurs Festival Danse Le Vigan Cours & Stages

Retour à l'Accueil



Almasira
Créations


Créée en 1998, la Compagnie met l'accent sur les trajectoires croisées et les cheminements en transversale, depuis un monde vers un autre.

Comme au carrefour des continents, entre Europe et Orient, le langage chorégraphique de Virginie Recolin-Ghanem se construit selon le principe de l'échange entre différentes approches du corps et de l'espace/temps scénique.

Depuis les premières créations, la Compagnie propose des ouvertures au langage chorégraphique oriental en fondant comme des métaux, dans une singulière alchimie, les gestuelles orientales avec le vocabulaire contemporain. Il s'agit d'un nouvel univers qui échappe aux catégories préétablies de la danse, et décloisonne les arts. S'y échangent des sons, des corps, mais aussi des pensées mélodiques et des visions de monde : fractures, magies, migrations, voyages de corps et de sens.

La danse est à appréhender comme un trajet, un voyage toujours en évolution qui donne à la danse orientale d'autres couleurs.

Depuis 1998, Virginie Recolin-Ghanem s'est produite en France, en Inde, au Burkina Faso, en Italie, au Liban, au Yémen et au Japon.


La compagnie Al Masîra est soutenue par la DRAC PACA, le Conseil Régional PACA et la Ville de Marseille.


Ministère de la Culture Région Povence-Alpes-Côte d'Azur Ville de Marseille
Créations

2023 « Variations 2 »
Comment danser le corps vibrant, la fleur aux mille directions ? Méditation sur le mouvement vibratoire, puissance fondatrice du vivant, partie visible de l'énergie universelle, qu'Einstein appelait l'Amour. E=mc2 : l'Amour= la vitesse de la lumière au carré.

2019-22 « Aremu »
Chants d'exil et d'amour - avec l'ensemble A Cordes et A Coeur

2016 « Au pas de l'eau »
Danse d'inspiration persane, d'après l'oeuvre de Sohab Saperi, poète contemporain iranien, auteur de Les pas de l'eau. 3 tableaux dansés inspirés des miniatures persanes.

2015 « Hamman »
Suspension du temps et de l'espace ; érotisme mystique de l'Orient. 5 femmes dans un Hammam, où la langueur des corps ouvre sur le parfum de l'âme.

2013-15 « Hassan et Naïma »
Théâtre chanté et dansé. Opérette traditionnelle égyptienne. Sur les bords du Nil, Naïma s'enfuit avec son amant pour gagner sa liberté. Drame. Folklore théâtral.

2014 « Oum... danse Kalthoum »
Voyage sur la voix d'OUm Kalthoum, à travers « Hadhihi leilati » « Celle-ci est ma nuit ».

2013 « Le Voyage des Oiseaux »
Adaptation pour enfants du conte mystique du Simorgh. Spectacle jeune public. L'oiseau en quête de Soi qui traverse le voyage de la vie pour trouver son identité éternelle. Conte traditionnel persan.

2014 « Océan de mon Bien-Aimé »
Pièce mystique de chants et danse soufis. En s'envolant du corps physique, le soufi accède à une transe flamboyante de l'union avec le divin.

2007 « Noces I »
Conte d'ouverture des mille et une nuits, quand le roi Sharyihar sacrifie chaque nuit une jeune fille.
Le rite de la mariée dans la société orientale, avec ses affluences gitanes. Un sacrifice symbolique qui cimente la tribu, une corrida de la vie et de la mort.

2005 « A l'aube ... peut-être », trio 1h
Conte d'ouverture des mille et une nuits, quand le roi Sharyihar sacrifie chaque nuit une jeune fille.

2004 « Simorgh : traces de feu, traces de cendres », trio 45', Festival d'Avignon
D'après le conte mystique persan Le Voyage des Oiseaux d'Al Attar, XIIIème s. L'oiseau roi traverse 7 vallées remplies d'épreuves avant d'arriver au coeur de sa propre essence.

Plateforme de la danse (Istres) ; Studio Kordax, (Marseille) ; Le Mas de la danse (Fontvieille) ; Danse à Lille (Le Gymnase) ; L'Astronef (Marseille) ; Festival d'Avignon (Les Hivernales)

2003 « Chrysalide d'Eau » et "Sables de Saba », solos 40'
Festival Ephémère Danse 2003 (Marseille) ; Théâtre de Sana'a (Yémen) ; La Coupole, Scène Nationale de Sénart ; M3Q Poitiers ; Présentation de saison, extrait ( Les Hivernales, Avignon) ; L'Astronef (Marseille) ; Les Nuits Caroline (Marseille)

2001 « Les Murs Oubliés », solo 1h, Festival d'Avignon
Théâtre Jean Sénac (Marseille) ; Festival Ephémère Danse (Marseille) ; Printemps de la danse, Busserine (Marseille) ; Beyrouth, espace Zico House (Liban) ; Tyr. Théâtre Al Assad (Liban) ; Nagoya (Japon)

2000 « Les Jardins de Grenade », solo 1h, Festival d'Avignon
Festival de Gardanne ; Théâtre Jean Sénac (Marseille) ; Théâtre Jean Cocteau (Château-Thierry) ; Théâtre du Vigan (Gard)

1999 « Al Andalusia », duo 1h15', Festival d'Avignon
Théâtre Iséïon (Montpellier) ; Catania (Sicile)

1998 « Levants de Sable », solo 45', Théâtre Galante, Festival d'Avignon



« Variations 2 »

Comment danser le corps vibrant, la fleur aux mille directions ? Méditation sur le mouvement vibratoire, puissance fondatrice du vivant, partie visible de l'énergie universelle, qu'Einstein appelait l'Amour. E=mc2 : l'Amour= la vitesse de la lumière au carré.




« Aremu »

Danse d'inspiration persane, d'après l'oeuvre de Sohab Saperi, poète contemporain iranien, auteur de Les pas de l'eau. 3 tableaux dansés inspirés des miniatures persanes.




Au Pas de l'Eau « Au Pas de l'Eau »

Danse d'inspiration persane, d'après l'oeuvre de Sohab Saperi, poète contemporain iranien, auteur de Les pas de l'eau. 3 tableaux dansés inspirés des miniatures persanes.




Hammam « Hammam »

Suspension du temps et de l'espace ; érotisme mystique de l'Orient. 5 femmes dans un Hammam, où la langueur des corps ouvre sur le parfum de l'âme.




Hassan et Naïma « Hassan et Naïma »

Théâtre chanté et dansé. Opérette traditionnelle égyptienne. Sur les bords du Nil, Naïma s'enfuit avec son amant pour gagner sa liberté. Drame. Folklore théâtral.




Oum... danse Kalthoum « Oum... danse Kalthoum »

Voyage sur la voix d'OUm Kalthoum, à travers « Hadhihi leilati » « Celle-ci est ma nuit ».




Le Voyage des Oiseaux « Le Voyage des Oiseaux »

Adaptation pour enfants du conte mystique du Simorgh. Spectacle jeune public.
L'oiseau en quête de Soi qui traverse le voyage de la vie pour trouver son identité éternelle. Conte traditionnel persan.




« Océan de mon Bien-Aimé »

Pièce mystique de chants et danse soufis. En s'envolant du corps physique, le soufi accède à une transe flamboyante de l'union avec le divin.




« Noces I »

Conte d'ouverture des mille et une nuits, quand le roi Sharyihar sacrifie chaque nuit une jeune fille.
Le rite de la mariée dans la société orientale, avec ses affluences gitanes. Un sacrifice symbolique qui cimente la tribu, une corrida de la vie et de la mort.





« A l'aube ... peut-être »

A l'aube , celle du nouveau siècle, le moment ou tout se joue.
Conte d'ouverture des mille et une nuits, quand le roi Sharyihar sacrifie chaque nuit une jeune fille.
A L'aube, les lignes se croisent, se font et se défont, ce qui prend vie meurt et ce qui est sur le point de périr s'éveille. Les corps glissent et s'immiscent pour donner vie à ce qui s'éteint et pour éteindre ce qui a brûlé. Où et quand se joue le mystère ? Le corps échange entre l'harmonie et la faille, et à chaque nouvelle aube, il tente de relever le défi. L'aube est l'heure des condamnés et de l'injustice humaine et aussi celle de la beauté et de l'espoir.

Cette création permettra d'illustrer une nouvelle fois le lien entre le vocabulaire chorégraphique savant des danses orientales et le vocabulaire de la danse contemporaine.

Trio
Chorégraphe et interprète : Virginie Recolin-Ghanem
Danseurs : Sophie Bocquet et Diniz Sanchez
Création lumières, régie : Julie Valette
Décor : Françoise Cueff




Simorgh « SIMORGH : traces de feu, traces de cendres »

« Simorgh » est une pièce chorégraphique sur le mythe de l'oiseau de feu, version orientale, à la croisée de la tradition iranienne et chinoise.
D'après le conte mystique persan Le Voyage des Oiseaux d'Al Attar, XIIIème s. L'oiseau roi traverse 7 vallées remplies d'épreuves avant d'arriver au coeur de sa propre essence.
Invisible et éternel, symbole de la puissance de vie, il est le phénix qui renaît de ses cendres chez les Grecs, ou encore la Simorgh de la réalisation de l'âme chez les Iraniens. La phrase contemporaine du mouvement émerge à partir du code gestuel oriental laissant transparaître des influences variées qui se retrouvent dans les danses traditionnelles persanes et chinoises.

Création musicale
La contrebasse recherche des sons sans lieu et devient chant. Les percussions tissent un dialogue en arabesque. La flte entrecroise des modes de Chine, de Java, de Bali, d'Iran et de Turquie.
Trois types de neys figurent : les neys arabe, turc et iranien. L'ensemble constitue un tapis végétal sonore, tout de verre, de bois, de feuilles donnant une consistance organique aux rythmes et à la danse.

Création 2004
Solo de danse contemporain oriental avec 2 musiciens
Durée : 45 mn
Danse et chorégraphie : Virginie Recolin-Ghanem
Musique composition et interprétation :
  • Samy Zelaci : ney et percussions
  • Elise Dabrowski : contrebasse
    Mise en espace : Loanna Mamakouka
    Création lumières, régie : Julie Valette
    Photographie : Pascale Sautel

    Fiche technique »
    Articles de presse »




  • Chrysalide d'Eau « Chrysalide d'Eau »

    Inspirée d'un conte chinois, cette création est une réflexion sur les secrets de la création et sur la notion d'éphémère, à travers l'histoire de deux peintres chargés par un mandarin de décorer son palais du plus sublime papillon. C'est la rencontre de deux pensées de l'art : la calligraphie orientale et la peinture réaliste européenne, les deux abordées ici comme une métaphore de la danse.

    Mouvement extrême-oriental, travail sur le haiku.

    Création 2003
    Solo de danse contemporain oriental
    Durée : 42 mn
    Danse et chorégraphie : Virginie Recolin-Ghanem
    Musique : Georges Kazazian
    Création lumières, régie : Julie Valette
    Photographie : Jean Barak

    Fiche technique »
    Articles de presse »



    Sables de Saba « Sables de Saba »

    Interprétation contemporaine du mythe de la Reine de Saba. On y voit ses origines telluriques, son mystérieux pouvoir, sa féminité, ses ombres et fantasmagories.
    Réinvention d'une personnalité mythique sortie de terre, enracinée dans les sables du sud arabique.

    Création 2003
    Solo de danse contemporain oriental
    Durée : 42 mn
    Danse et chorégraphie : Virginie Recolin-Ghanem
    Musique : Georges Kazazian
    Création lumières, régie : Julie Valette
    Régie plateau : Françoise Cueff
    Photographie : Jean Barak

    Fiche technique »





    Les Murs Oubliés « Les Murs Oubliés «

    Pièce créée à partir du poème de Mahmoud Darwich : "La Qasida de Beyrouth", texte épique sur la guerre du Liban et le massacre de Sabra et Chatila. Le texte et la danse dépassent le discours politique d'actualité, pour englober les questions universelles de la vie et de la mort dans la guerre et dans l'exil, à travers le thème de l'amour.

    à travers le message poétique et politique se profile une autre expression du corps.

    Création 2001
    Solo de danse contemporain oriental
    Durée : 60 mn
    Interprétation : Virginie Recolin-Ghanem
    Musique : Marcel Khalifé
    Calligraphie : Françoise Joire

    Articles de presse »



    Les Jardins de Grenade « Les Jardins de Grenade »

    Essai esthétique sur les origines des danses orientales : nomadisme du mouvement gitan et oriental, de l'Inde à L'égypte. Chorégraphie en trois tableaux à partir des entrelacs et des arabesques musicaux. Voyage dans le temps et dans l'espace.

    Création 2000
    Solo de danse contemporain oriental
    Durée : 60 mn
    Interprétation : Virginie Recolin-Ghanem
    Musiques :
  • Nasser Shamma
  • Mohamed Matar
  • George Kazazian
    Photos : Jean-Noël Barak




    « Al Andalusia" »

    Voyage sur l'histoire de l'Andalousie arabe, mêlant chant espagnol et judéo-espagnol, danse égyptienne et danse gitane. Dialogue entre la voix a capella et le corps, échanges de ryhtmes et de couleurs.

    Création 1999
    Durée : 1h15
    Chorégraphie et danse : Virginie Recolin-Ghanem
    Chant : Florence Capo
    Lumières : Aurélien Platel et Julie Valette
    Photos : Jean-Noël Barak

    Articles de presse »







  • 

    Retour à l'Accueil Virginie Recolin-Ghanem Compagnie Al Masîra Ensemble A Cordes & A Coeurs Festival Danse Le Vigan Cours & Stages